jean-françois cabestan

Jean-François Cabestan, historien de l'architecture, enseigne à l'Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne.

À l'INHA, son séminaire «Habitat et patrimoine» et les séances qu'il organise hors les murs sont des moments de rencontre et de confrontation des savoirs, entre les étudiants et l'ensemble des protagonistes qui, de manière théorique ou pratique, interviennent sur la ville historique.

Architecte du patrimoine, il est co-fondateur de la société Attrapa, agence d'études historiques et patrimoniales (ATelier de TRAnsformation des Patrimoines).

Depuis une dizaine d'années il tient pour la revue AMC Moniteur une chronique sur les opérations de reconversion qui marquent l'actualité architecturale contemporaine. Membre-expert à la Commission du Vieux-Paris et à la Commission du secteur sauvegardé du VIIe arrt, il est un habitué des débats patrimoniaux.

Contact: jfcabest@univ-paris1.fr

Inquiétudes sur le musée des Art et Traditions Populaires

Journée d'étude du 10 mars 2016



Journée d'étude
du jeudi 10 mars 2016
10h00-18h00
Entrée libre

Institut National d'Histoire de l'Art (INHA)
2, rue Vivienne, Paris 2e arrt
salle Vasari, 1er étage


À un moment de son existence où l'ancien Musée national des Arts et Traditions Populaires (MNATP) peine à retrouver une place prépondérante dans un environnement programmatique et culturel qui ne se limite pas au seul Bois de Boulogne, il s'agit de faire le point sur l'intérêt architectural, le potentiel et le sort à donner à un édifice-phare de la production des Trente Glorieuses

Spécialistes du patrimoine architectural du XXe siècle et de sa reconversion, architectes français et étrangers, anciens responsables et usagers du MNATP, ayants droits de l'oeuvre de Jean Dubuisson, représentants de la Ville et de l'État sont attendus.

Préfiguration d'une mise en valeur du bâtiment, les travaux d'une cinquantaine d'étudiants réalisés dans le cadre de studios consacrés au MNATP à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne et à l'ENSA de Paris-Val de Seine en 2014-2015 seront présentés.

pièces à conviction