enseignements

enseignements & pédagogie

bibliographies pour les étudiants de paris 1

De l'histoire générale de l'architecture des Temps modernes à l'histoire de l'habitat ou à celle du patrimoine, il va de soi que le saucissonnage d'une bibliographie qui pourrait être unique tient de l'arbitraire. Il s'agit surtout de procéder par incitations successives, et de ne pas décourager les jeunes chercheurs appelés à se familiariser avec des domaines qui leur sont a priori inconnus. On remarquera que les différentes bibliographies résultent d'un croisement entre les savoirs diffusés dans les écoles d'architecture et à l'université, reflet de convictions acquises au fil du temps par imprégnation patiente d'un enseignant qui a d'abord longuement enseigné à l'École d'Architecture de Versailles avant d'être recruté à Paris 1.

initiation au dessin d'architecture

Outil d'expression essentiel dont les maîtres d'ouvre se servent tant pour concevoir leurs projets que pour en expliciter la teneur, le dessin est un outil de transmission et de communication majeur dans le monde de l'architecture et de l'urbanisme. Tout aussi indéchiffrable pour les profanes qu'une partition de musique, le dessin d'architecture fait à Paris 1 l'objet d'un enseignement à part entière. C'est ainsi qu'une initiation est proposée dès la 3e année (L3) sous la forme d'un TD de dessin annuel, qui accompagne les deux enseignements d'histoire d'architecture de L3 dont j'ai la responsabilité. Ce TD de dessin a traditionnellement lieu le mardi après-midi à l'Institut d'Art et d'Archéologie, rue Michelet. Il est accessible sans limitation à tous ceux qu'intéresse cet enseignement. Il suffit de venir avec du papier format A3, des crayons gras, des bics, des feutres, ou des stylos à encre, au choix. Depuis plusieurs années, en partenariat avec l'École Spéciale d'Architecture (E.S.A.), un stage facultatif est proposé aux étudiants. D'entente avec mes collègues enseignants de dessin, on choisit une ville de taille moyenne qui réunit les ingrédients et conditions favorables à la réalisation d'épreuves d'échelle variée. Chinon, le Puy-en-Velay et Vienne ont successivement fourni un cadre approprié à ce type d'expérience.

On donne ci-après les programmes de ces stages intensifs :

travaux d'étudiants de master 1

Archicab accorde ici une place d'autant plus large aux travaux des étudiants de Master de Paris 1 qu'ils sont les acteurs et les décideurs de demain. L'intérêt de communiquer et de transmettre avec facilité des points de vue et des convictions m'a amené à prôner la pleine maîtrise de la complémentarité du texte et de l'image. Si chaque étudiant fait dans le cadre de mon séminaire de M1 des recherches ponctuelles qui pourraient déboucher sur la rédaction de mémoires plus traditionnels, la tyrannie de l'exercice consistant à résumer une problématique sous la forme d'un rapport illustré représente une gymnastique de l'esprit très stimulante. Formatrice pour de futurs interlocuteurs dans le monde de l'architecture et du patrimoine, cette tournure de l'esprit me paraît adaptée à la nécessité de rendre accessible des intrigues patrimoniales trop souvent cantonnées à l'appréciation de spécialistes. La qualité des travaux rendus d'année en année m'a fait souhaité d'en capitaliser les résultats. Il en résulte des recueils à la matière foisonnante, qui outre leur valeur strictement pédagogique présentent aussi l'intérêt de rendre compte de l'actualité patrimoniale du moment.

cours d'histoire de l'art de paris 1 ouverts aux étudiants de l'esa

À la faveur d'une convention de partenariat signée en 2008 entre l'École Spéciale d'Architecture et l'Université Paris 1, les étudiants en histoire de l'architecture de Paris 1 - niveau L3 - apprennent à dessiner à l'ESA. En échange, certains des cours magistraux de L3 dispensés à l'Institut d'Art et d'Archéologie - 3, rue Michelet, Paris 6e arrt - s'ouvrent aux étudiants de l'ESA, toutes années confondues.