la conquête du plain-pied

La conquête du plain-pied propose un renouvellement des savoirs sur l’habitat parisien de la fin de l’Ancien Régime. Cette période charnière pour l’histoire des villes et marquée par la politique des « embellissements » de même que par l’évolution rapide de la manière dont les citadins colonisent l’espace urbain. L’on savait jusqu’ici peu de chose sur la genèse de ce dernier-né de l’inventaire des types de bâtis qu’est l’immeuble par appartements, apparu sous le règne de Louis XV à la faveur de phénomènes d’hybridation complexes et mal identifiés.

Réalisée à partir d’un dépouillement massif de documents d’archives pour beaucoup inédits, cette étude s’efforce d’expliquer comment la tradition séculaire de l’habitat à la verticale cède progressivement le pas au principe du logement de plain-pied, dévolu à l’existence d’un noyau familial élargi aux enfants. L’attention à l’impact des composantes constructives, stylistiques, réglementaires, sociales et urbaines sur l’invention architecturale constituent la toile de fond de cette réflexion sur l’émergence de l’habitat contemporain. L’iconographie est regroupée sous forme de planches assorties de notices. La clé de cette présentation rigoureuse est de permettre une double approche des phénomènes, l’une par le texte, l’autre par l’image.

"la conquête du plain-pied"